A l’occasion de la journée internationale de la femme le 8 mars 2014

Même si la création d’entreprises par les femmes ne représente que le tiers des entreprises nouvelles en PACA, cette proportion place les femmes de notre région en tête de la moyenne nationale.
 
(source: Article de Junel Bernard, Jérôme Domens, pour Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Au premier semestre 2010, 11 900 entreprises ont été créées par des femmes en Provence-Alpes-Côte d’Azur. À la tête de 33,1 % des nouvelles entreprises, les femmes demeurent minoritaires parmi les créateurs, largement en deçà de leur part dans la population active régionale (48,3 %).

La contribution des femmes à la création d’entreprises est légèrement supérieure dans la région à la moyenne métropolitaine (32,0 %). Paca se classe même dans le trio de tête des régions, derrière les Pays de la Loire (34,4 %) et l’Île-de-France (33,4 %). En outre, si l’on rapporte le nombre d’entreprises créées à la population féminine d’âge actif (15-64 ans), la région se hisse au premier rang national : on dénombre 7,5 créations pour 1 000 habitantes au premier semestre 2010 en Paca, contre 4,7 en moyenne métropolitaine. Les femmes prennent donc une part active au dynamisme entrepreneurial de la région (11,6 entreprises créées pour 1 000 habitants tous sexes confondus au premier semestre 2010, contre 7,4 en moyenne métropolitaine).

La part des femmes dans l’ensemble des créateurs d’entreprises de la région progresse lentement : + 1,3 point par rapport au premier semestre 2006 (+ 3,3 points par rapport au premier semestre 2002). Dans les années récentes, cette hausse est liée à la mise en place du régime de l’auto-entrepreneur en 2009. Les femmes sont en effet à l’origine de 35,2 % des créations d’auto-entreprises au premier semestre 2010, contre 29,5 % des créations d’entreprises « classiques ». Cet écart n’est pas spécifique à la région. Il résulte en partie de la plus forte concentration des auto-entreprises dans les activités de services, elles-mêmes davantage féminisées.

À l’image des métiers exercés par les salariés, marqués par une importante différenciation entre les sexes, le positionnement sectoriel des créatrices et des créateurs (entreprises « classiques » et auto-entreprises) n’est pas identique. En Paca, les trois activités les plus souvent choisies par les femmes pour créer leur entreprise sont les soins de beauté (7,9 % des créations), les autres services personnels non classés ailleurs (5,4 %) et le design (4,4 %). Pour les hommes, il s’agit des travaux de maçonnerie générale (6,7 %), du conseil pour les affaires (3,4 %) et des travaux d’installation électrique (3,3 %).

Hors auto-entrepreneurs, la différenciation entre femmes et hommes est moins prononcée. Parmi les dix activités les plus souvent choisies par les créateurs d’entreprises « classiques », cinq sont communes aux hommes et aux femmes : restauration rapide, restauration traditionnelle, agence immobilière, intermédiaire du commerce et maçonnerie générale. Des divergences demeurent : l’activité d’infirmier et sage-femme libérale, la plus fréquente parmi les créatrices (6,1 %), est par exemple beaucoup moins choisie par les créateurs (1,2 %). Par ailleurs, la diversité des activités exercées par les créatrices d’entreprises est un peu plus limitée. La moitié des créatrices se concentre en effet sur 15 activités différentes, contre 22 activités pour les hommes.

À l’instar de l’ensemble de la population, les créatrices d’entreprises sont plus diplômées que les créateurs. Deux femmes sur trois ont au moins le bac, contre un homme sur deux. Inversement, la part des créateurs n’ayant aucun diplôme est beaucoup plus élevée que celle des créatrices (17 % contre 9 %), tout comme celle des titulaires de CAP-BEP (27 % contre 18 %). Reflet des spécialisations au sein du système de formation, la proportion d’ingénieurs ou de diplômés de grandes écoles demeure toutefois plus forte parmi les créateurs.

Enfin, en Paca comme au niveau national, les créatrices d’entreprises sont un peu plus jeunes que les créateurs : 25 % des créatrices ont moins de 30 ans, contre 22 % des créateurs au premier semestre 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s