Archives de Tag: peinture

Jean Daviot : un artiste Alpin de Haute Provence entre Digne les Bains, Paris, Séoul, Berlin…


 

Jean Daviot

Jean Daviot : un artiste « Alpin de Haute Provence » entre Digne les Bains, Paris, Séoul, Berlin…

Né en 1962 à Digne les Bains, Jean Daviot étudie à la Villa Arson à Nice. Au cours des années 80, il réalise des films, des vidéos, des performances, et exerce une activité de critique d’art. Après une pause dans son travail artistique, il reprend, au milieu des années 90, une activité multiforme (vidéo, peinture, performances), centrée sur l’exploration des formes de langage (langage du corps, des signes, de l’écrit).

Jean Daviot vit et travaille aujourd’hui à Digne les Bains et à Paris. Sa renommée dépasse cependant les frontières de la France. Ses œuvres ont été présentées, dans le cadre d’expositions personnelles ou collectives, dans plusieurs pays étrangers : Corée du Sud, Allemagne, Italie, Hongrie, Guinée Bissau, Mexique…

Venez faire connaissance avec l’artiste et ses œuvres, à travers un entretien vidéo réalisé en mai 2009, et publié sur le site Morningmeeting (Aventures Modernes dans le Monde de l’Art). L’entretien est également consultable sous forme de retranscription intégrale.

Pour accéder directement à la vidéo et à la retranscription, veuillez cliquer sur le lien suivant : Artmeeting #002 – Jean Daviot : « Il faut de l’ouverture ! »

Marc-André Allard

Publicités

Bibliographie: lire ou offrir, le livre objet de culture et de plaisir. Jean Caire, Marie Tonoir, une communauté de vie et de peinture.


Encore une très bonne idée pour vos cadeaux de fin d’année!

Ce très beau catalogue raisonné de l’œuvre de ce couple de peintres a été établi par le musée de la vallée de Barcelonnette sous la coordination de Hélène Homps-Brousse, conservatrice, et avec des textes de Alain Sagault, Claire Daniel-Le Blanc et Jean Arrouye. Cet ouvrage est magnifiquement illustré de 80 œuvres des deux peintres et d’une vingtaine de photographies de Jean Caire,  réalisées dans la vallée de l’Ubaye, notamment pour illustrer le « guide illustré » du Syndicat d’initiative de Barcelonnette et de la vallée de l’Ubaye. Syndicat que Jean Caire a créé en 1910 et dont il fut, jusqu’à sa mort l’infatigable président, pour apporter à la vallée « les flots bienfaisants du tourisme ». Lire la suite

Les Camoin, une dynastie d’artistes peintres


Parmi les hommes remarquables du département des Alpes de Haute-Provence, nous pouvons citer les trois peintres Camoin, Honoré, Paul & Victorin (dit Victor).
Honoré Camoin n’est pas bas-alpin, il a vu le jour à Allauch (B.du Rh.) en 1791. Il vint à Riez pour s’y marier avec une fille du cru. Il s’est fixé dans les Basses-Alpes puisqu’il acheta une maison à Espinousse entre Saint-Jeannet et Le Chaffaut. Il eut six enfants : trois filles et trois garçons, Paul, Victorin et Napoléon. Ce dernier,instituteur, naquit à Espinousse le 4 mars 1832 et y mourut le 4 novembre 1859.
Honoré Camoin avait fait ses études à l’école des Beaux-Arts de Marseille où il obtint en 1812 le premier prix de modèle vivant. En 1839, il est nommé professeur au collège de Digne. Il y enseignera jusqu’en 1855.
En 1887, le collège devient lycée national et c’est le peintre dignois Henri Jaubert qui occupe le poste de professeur. Selon Etienne Martin, autre peintre dignois, Honoré Camoin était : « Un maître consciencieux,ponctuel, scrupuleux mais manquant de talent personnel ». Camoin lui-même était conscient de cette infériorité relative : Les nécessités de l’existence et le professorat qui tuent, m’ont coupé les ailes ». Lire la suite