Archives de Tag: Histoire

La science des armoiries


 

La science des armoiries a ses codifications spécifiques pour la création et l’enregistrement des blasons et son langage propre pour leur description. Savourons ainsi la description du blason de la commune de Chateauneuf Val Saint Donat dont l’iconographie est très riche et le dessin très esthétique.

Publicités

Châteaux des Alpes de Haute Provence


Allemagne en Provence: le château (crédit photo: JCA)

 

Un érudit provençal,  Paul Borricand a parcouru pendant plus d’un an les sentiers de la Provence alpine pour écrire un ouvrage sur les châteaux du département : « C’est du jamais vu. J’ai répertorié tous les châteaux des Alpes- de-Haute-Provence: plus de 300!« . Il a édité au début 2009 ce livre intitulé « Châteaux, maisons fortes, mas, bastides et parcs des Alpes-de-Haute-Provence« (1) . Certes, de la plupart il ne reste que des ruines ou des vestiges absorbés par les constructions modernes, pour autant, ils sont les témoins de notre histoire.    

(1) Éditions Borricand 0442618649.     

http://www.laprovence.com/article/region/il-collectionne-avec-passion-des-siecles-dhistoire-provencale  

Esparron sur Verdon: le château (crédit photo: JCA)

Histoire des Gorges du Verdon


Histoire des Gorges du Verdon

2001, par Jacques CRU

Aux confins de la Basse et de la Haute-Provence, de Castellane à Moustiers-Sainte-Marie, le Verdon s’est façonné dans le calcaire jurassique des gorges extraordinaires que précèdent quelques clues. Au coeur de ce paysage tourmenté, les hommes ont perché des habitats, étagé des cultures, mené paître des troupeaux.  Au moyen de deux ou trois ponts et de gués, nombreux même en plein canyon, les communautés ont maintenu entre elles et avec le monde extérieur une communication aussi ancienne que malaisée.
Lire la suite

1888: création de la Société fraternelle des Alpins de Haute Provence à Paris


La première réunion des pères fondateurs de l’association s’est tenue en 1888 et a donné lieu au compte-rendu suivant: « Le mardi 7 février 1888, une trentaine de Bas Alpins se sont réunis à Paris sur la convocation de Messieurs Audifred, député, Jean Caire, artiste peintre et Jaume, rentier, qui ont pris l’heureuse initiative de grouper leurs compatriotes habitant la capitale.
Lire la suite