Archives de Catégorie: Reportages sur nos activités

Les Alpes de Haute-Provence en vedette à la Fête des Régions à Paris !


TOURISME_ FETE DES REGIONS

 (retranscription de l’article paru dans le journal « La Provence » en octobre 2012.

Pour la première fois, les Alpes de Haute-Provence ont participé à la Fête des Régions organisée sur la Place Stalingrad à Paris…

Cette manifestation, dont la première édition, l’an dernier, avait réuni 80 exposants et 20.000 visiteurs, a pour objectif de réunir les régions et leurs amoureux dans un cadre festif et convivial, en particulier autour de produits gourmands à partager : il y avait donc des stands de produits de pays venus de toute la France, et pas seulement métropolitaine puisque des présences corse et antillaise étaient à noter. Le stand des Alpes de Haute-Provence était particulièrement visible car il s’agissait du seul mêlant tourisme et producteurs : c’était donc le plus grand du salon dont il était positionné au centre, dominé par un gros ballon gonflable aux couleurs du département qui permettait de le localiser de fort loin. Sur l’espace tourisme, autour de l’ADT 04 (Agence de Développement Touristique), étaient présents les Gîtes de France des Alpes de Haute-Provence et les Offices de Tourisme de Gréoux-les-Bains, Moustiers-Sainte-Marie, Sisteron et Val de Durance. Du côté des producteurs figuraient la Boite à Biscuits (Champtercier), la Distillerie du Siron (Thoard), les confiseries Apior-Nevière (Valensole), les pâtés Truffes du Verdon (Aiglun) et les spécialités provençales Gaudinade (Gréoux-les-Bains). Dans de très agréables effluves d’essence de lavande, la Distillerie du Siron proposait aussi des démonstrations de distillation avec un alambic qui connaissaient bien entendu un succès fou auprès du public parisien ! Notons également la présence très appréciée de la société fraternelle des Alpins de Haute-Provence de Paris, une association dont les membres, très attachés à leurs origines, sont d’excellents ambassadeurs de la destination Alpes de Haute-Provence à Paris et dans toute l’Ile de France. Avec une bonne fréquentation, notamment le vendredi et le dimanche qui bénéficiaient d’une météo favorable, cette Fête des Régions aura sans doute des retombées positives pour l’image et la notoriété des Alpes de Haute-Provence à Paris !

Gilbert MATHIEU

(article paru dans La Provence)

Les représentants du département ont reçu la visite de la société fraternelle des Alpins de Haute-Provence à Paris. Photo G.M.

Les démonstrations de distillation de lavande ont eu un succès fou auprès du public parisien ! Photo G.M.

Les Alpes de Haute-Provence en ballon sur Paris


Paris a vécu le weekend des 4, 5 et 6 octobre au rythme des Apes de Haute-Provence lors de la fête des régions.

Une forte délégation de producteurs commerçants « bas-alpins » et de représentant des offices de tourisme entraînés par Bernard Chouail et Luc Figuières de l’agence de développement touristique des Alpes de Haute-Provence (ADT 04) ont investi la place de la bataille de Stalingrad. Un ballon aux couleurs de département signalait du plus loin le campement des bas-alpins que notre association s’est fait un plaisir d’accueillir et d’aider. La prochaine édition devrait permettre d’amplifier encore la visibilité du département dans la capitale nationale. L’association des Alpins de Haute-Provence à Paris sera là pour y contribuer.

Photographies de notre journée à Barcelonnette


Barcelonnette 9 août 2012

Rassemblement d’été à Barcelonnette de notre société


 Nous nous sommes retrouvés le 8 août pour notre rendez-vous annuel dans une de nos cités du département. Cette année Barcelonnette était l’élue et nous y avons été magnifiquement reçus.

Notre président avait comme d’habitude soigneusement préparé l’événement avec le concours de Colette Béraud-Bertrand, résidente de l’étape.

La journée a commencé par un accueil à la mairie par Jean-Pierre Aubert, maire, Mme Cordier, adjointe et Jean-Michel Payot, premier adjoint, après photo de Groupe par la presse locale.

M. Payot, premier adjoint, nous a ensuite fait visiter le quartier Craplet en cours d’aménagement. Son évolution témoigne, de la part des Barcelonnettes, d’un dynamisme et d’une capacité d’adaptation qui rivalisent avec celles des aïeux partis au Mexique!

Le cœur de Barcelonnette a longtemps battu au rythme des chasseurs Alpins du 11° BCA devenu CIECM – 24° BCA en 1990, fusionné en 2008 avec le Centre national d’aguerrissement en montagne (CNAM) de Briançon, puis dissous le 10 juin 2009. Les locaux de l’armée de Barcelonnette se vident alors de toute activité militaire, l’armée de terre quitte la vallée de l’Ubaye, où elle vivait en parfaite osmose avec ses habitants, depuis plus de 150 ans. Notre président a d’ailleurs fait partie de ce corps d’élite au début de sa carrière.

Le Maire et son conseil font alors preuve d’une grande réactivité pour élaborer un ambitieux projet et trouver des fonds.

Le projet a de multiples facettes :

Un internat d’excellence qui ouvrira ses portes à l’échéance 2014 garantit ainsi la pérennité du lycée André Honnorat qui compte 600 élèves

  • Le centre SEOLANE, un centre d’accueil pour chercheurs en risques naturels et biodiversité que M Printemps, son directeur nous a fait visiter. Il accueillera également des séminaires, des colloques et des groupes.
  • La partie dédiée à l’hébergement propose aux rez-de-chaussée et 1° étage, des chambres (de un ou trois lits) et des studios (deux lits) pour un total de 74 places. La partie dédiée à l’enseignement et au travail propose des bureaux, une salle de travail, une salle de cartographie, un laboratoire et une grande salle de conférence sur plusieurs niveaux. Les locaux sont équipées de matériel informatique, d’une connexion à Internet haut débit et du Wifi répartis sur les bâtiments et d’un équipement audiovisuel dans la salle de conférence.
  • La partie dédiée à la restauration a une capacité d’accueil de 100 personnes. Nous y avons fait un excellent déjeuner accompagné par la musique du Mariacchi Real de Cocula .
  • Une école d’ébénisterie qui accueille d’ores et déjà des stagiaires

Le quartier Craplet a aussi pour ambition l’accueil d’entreprises innovantes qui souhaiteraient s’installer dans la vallée. L’enjeu est ici de compenser les emplois perdus lors du départ de l’armée par des emplois pérennes et de haut niveau, gage de réussite du projet. Les domaines d’activité identifiés seront étroitement liés aux études scientifiques menées dans la vallée : évaluation des aléas, protection contre les risques associés. Veolia s’est notamment installé dans un bâtiment.

Des synergies vont se développer entre ces différentes activités.

Le développement durable a été une préoccupation majeure dans la rénovation du site. On peut parler d’Eco- quartier avec son réseau de chaleur dont la source d’énergie est du bois en provenance de Selonnet.

Le centre Seolanes nous a ensuite accueilli pour un succulent déjeuner avec « menu de pays » autour de M. le Maire, M. Payot et de Mme Cordier adjointe.

Dans l’après-midi, Mme Homps, directrice du musée, nous a fait découvrir le musée de la Sapinière avec ses collections éclectiques : mexicaine, alpine, d’autres ailleurs et des pépites, les remarquables tableaux de Marie Caire épouse de Jean Caire, peintre natif de la région. La dame de Biskra qui figure parmi les 12 timbres que la poste a retenu pour sa collection de Portraits de femmes dans la peinture est de Marie Caire!

Oui, une journée formidable dans un cadre enchanteur.

Quelques photos, mots et chiffres :

A une altitude de 1132m, la ville fondée par Raymond Béranger en 1231 a été intégrée à la France au traité d’Utrecht en 1713. Une émigration massive des jeunes vers le Mexique au 19° siècle et début 20°. Un lourd tribut à la guerre de 14/18 comme en témoigne les monuments aux morts de la vallée. 3 000 habitants l’hiver et quasiment 60 000 en période touristique.

Marie-Hélène Moitier

La fête des régions (Paris, 15 et 16 octobre 2011)


Avant l'arrivée des visiteurs, Jean-Claude Champossin pose sur le stand (crédit photo JCA)

La première Fête des régions, organisée par une dynamique et jeune équipe de passionnés de la France et de ses régions se tient ce week-end dans le très sympathique cadre du canal Saint-Martin (place de la victoire de Stalingrad) sous un beau soleil et dans une ambiance conviviale fort sympathique.

Comme annoncé, nous avons participé samedi , avec quelques adhérents, pour présenter notre association et notre département aux visiteurs venus nombreux pour profiter de cette belle journée et se ressourcer en flânant entre les stands de promotion touristique et économique et les succulentes spécialités régionales, qui nous ont permis de faire un excellent déjeuner. Je comprends que l’on éprouve une certaine crainte à se lancer dans la nouveauté, mais Jean-Claude, Julien et moi-même avons testé la formule, et nous en sommes absolument ravis. Nous vous donnons un rendez-vous ferme à tous l’an prochain pour un pique-nique (confortablement installé à une table, ne craignez rien!).

Forte fréquentation sur notre stand (ne vous y trompez pas, j’ai pris Jean-Claude en photo avant l’ouverture au public, avant que nos soyons dévalisés de nos prospectus!), et du travail pour répondre aux questions sur le solaire, les pistes cyclables, la réserve géologique, les hébergements, les spécialités culinaires, la route de la lavande, y compris même la question « mais c’est où, les Alpes de Haute Provence? ». Preuve qu’il fallait y être!

Dans l’après-midi, nous avons du quitter les lieux pour laisser la place à nos amis de l’Aveyron. Mais nous reviendrons l’an prochain, l’expérience est concluante!

Et nous remercions le conseil général avec l’agence de développement touristique et la chambre d’agriculture de leur soutien. Les visiteurs sont partis les sacs chargés de prospectus, et quelques uns, originaires du département, ont avoué leur plaisir de le voir mis en valeur, de découvrir notre association  et de pouvoir rejoindre nous rejoindre.

Jean-Claude Allard

Corso de la lavande 2011 à Digne les Bains


Pour voir la galerie de portraits du  Corso, cliquez ici: Corso de la lavande 2011 (patientez un peu pour l’ouverture, c’est un peu long, mais ça marche! le fichier contient 55 photos! merci).

ITER, qu’est-ce que c’est?


ITER, un projet international de recherche appliquée, très ambitieux et aussi très critiqué, aux portes du département des Alpes de Haute-Provence, voilà qui ne pouvait laisser indifférents les Alpins de Haute-Provence à Paris. Nous nous sommes donc rendu sur place le 4 août 2011 pour nous faire expliquer, voir et comprendre, et ensuite, consolider notre réflexion et nos appréciations. Cette approche critique viendra progressivement à partir d’information prises à la source.

Pour l’instant qu’avons nous retenu? Lire la suite