Archives de Tag: Tourisme

Un beau livre sur notre « pays »


Vient de paraître

« La voix des hauts lieux »

interprétée par Jean-Claude Barbier


Devinette : quel est ce lac ?

Eloge de la haute Provence et de la marche à pied.
Récits de balades, poèmes, réflexions, nouvelles

(dans l’esprit des « Alpes à la provençale » et de « Errance en Provence »),

Lire la suite

« Du chaos fut engendrée la beauté … »


« Du chaos fut engendrée la beauté … », ainsi débute le guide des Alpes de Haute Provence écrit par Véronique Voirin et illustré par le photographe Robert Callier.

Un guide, ou plutôt un tableau superbement composé avec la poésie des mots et l’élégance des photos pour nous faire embrasser la beauté du département des Alpes de Haute-Provence. Nous l’aimons tous, nous le savons beau. Mais ce petit livre nous restitue aussi, depuis les montagnes enneigées surplombant l’Ubaye jusqu’aux collines embaumées de Haute-Provence, en passant par les Préalpes tourmentées de Digne les Bains et l’horizon bleu lavande du plateau de Valensole, entaillées par la vertigineuse faille du Verdon, une ambiance, un art de vivre, une convivialité des paysages, des objets et des gens d’ici qui le rend encore plus cher. Nous commençons notre voyage au troisième siècle avant J-C, sur les traces de nos ancêtres installées alors sur les bords du Verdon (Quinson) pour aller vers l’ouest, le nord et l’est, mettre en valeur les terres, devenues aujourd’hui productrices d’olives, de lavande, ou pâturages pour le fameux agneau de Sisteron, construire villes et villages perchés ou fortifiés, devenus aujourd’hui « villages de caractère » et hauts lieux de tourisme, herboriser dans les montagnes ubayennes pour trouver le génépi et le transformer en une onctueuse liqueur (attention aujourd’hui, pas de ramassage de génépi dans le parc du Mercantour!) ou dans les collines provençales avec les moines de Ganagobie, saliver dans les « bistrots de pays » ou devant les produits locaux des « maisons de pays ».

Un petit livre bien agréable pour saisir en un regard, histoire, vie rurale et urbaine, économie et gastronomie et redécouvrir villages et paysages de notre enfance parfois un peu oubliés et donner comme une forte envie de retour. Bonne lecture

Les échos de l’été dans les Alpes de Haute Provence


Culture:

A Pierrevert, du 22 au 24 juillet s’est déroulée la 3° édition des Nuits photographiques, un festival qui monte en puissance, à suivre!

A Manosque, le festival Musik’s a enregistré 67 248 spectateurs en six soirées, un sommet de participation avec par exemple la soirée d’ouverture avec Ben L’oncle Soul et 17 000 spectateurs. La musique dans la cour des grands en Haute-Provence? Mais ce succès est quand même un problème car les capacités d’accueil des installations ne sont pas dimensionnées pour une telle foule et les services de sécurité doivent s’adapter. Alors au travail, l’enjeu en vaudra la chandelle!

Alpes de Lumière qui avait créé le musée de Salagon, a donné, il y a onze ans, ce musée au département, tout en conservant la propriété des collections. L’association a cet été également cédé une partie des collections. Le conseil général a désormais une responsabilité globale et le musée continue son parcours exceptionnel de témoin de la vie en Haute-Provence depuis la fin du XIX° siècle jusqu’à nos jours.

Pendant l’été, l’IUT de Digne ne reste pas inoccupé. L’académie des langues anciennes l’a investi pour donner des cours à des étudiants de tout âge venu de la France entière s’instruire sur la latin, grec, hébreu, syrien, araméen, … . Un projet pour l’an prochain? Contactez l’académie des langues anciennes 04.66.22.79.38 ou http://www.academie-des-langues-anciennes.fr

Sports

A Riez, les 9 et 10 juillet, coupe de France d’escalade (eh oui!), mais sur blocs artificiels, disposés dans la cour du collège Javelly. Impressionnant quand même la grimpe, même sans le « gaz » en dessous!

Julien El-Farès, le cycliste manosquin a terminé son deuxième tour de France à la 40° place (27° en 2010), il quitte l’équipe Cofidis pour devenir le leader de l’équipe Type1-Sanofi. Mais il ne participera pas au Tour de France l’an prochain. Bonne chance quand même sur la Vuelta ou le Giro!

Politique, économie, vie pratique

Le parc du Lubéron a reconduit cette année l’opération de sensibilisation du public aux risques incendie en période estivale, 50 000 personnes ont été informées par 40 étudiants embauchés en CDD de deux mois (une bonne activité pour les étudiants pour passer un été au grand air – se renseigner auprès du Parc du Lubéron).

La foire de la lavande à Digne les Bains a fêté son 90éme anniversaire cet été, événement remarqué avec la présence de tous les responsables administratifs et élus locaux pour l’inauguration.

A Forcalquier, douze entreprises spécialisées dans les « saveurs et senteurs » ont lancé une « route des saveurs et des senteurs » qui sillonne le sud du département, via les distilleries, confiseries, caves et autres magasins de parfums et produits odorants. A découvrir lors de votre prochain voyage en Haute-Provence.

A Thorame Haute, le groupe Alpes Sud Matériaux et Eiffage ont inauguré leur exploitation de traitement de produits minéraux après deux ans de travaux de rénovation, pour la grande satisfaction des communes de la vallée qui sauvent 80 emplois directs et induits.

SDCI (Schéma départemental de coopération intercommunal), quoi de neuf? Fin juillet se terminait la première phase du projet avec le recueil, par la commission départementale de coopération intercommunale ou CDCI, des avis des 200 communes du département sur le projet présenté au printemps. Une majorité des communes concernées refuse le projet en l’état et demande des modifications. La CDCI devra donc proposer un schéma alternatif à la préfète.

Jausiers a organisé pour la deuxième année son concours de chevaux d’élevage de Mérens. Un valeureux petit cheval très adapté à la montagne (Mérens est un village d’Ariège). Voila qui complète le concours mulassier de Seyne et donne une image « équine » au département.

Coopération franco-italienne: plusieurs communes ont reçu cet été des représentants des communes italiennes, dans le cadre du Plan intégré transfrontalier « nouveau territoire d’itinérance ». Nous en reparlerons.

La communauté de commune du Pays de Banon a lancé la création du Pôle bois énergie qui se situera à Banon et sera exploité en coopérative par Provence Bio Combustible. Labellisé « Pôle d’excellence rurale », cette activité consistera à exploiter les ressources forestières locales pour produire des plaquettes qui alimenteront, en circuit court, dans un premier temps les chaudières collectives et qui seront ultérieurement proposées aux particuliers.

Pour aller rendre visite à nos voisins transalpins, sans se perdre!


Guide de la Haute Vallée du Pô (Piémont)
Aix-en-Provence (France), le 27 juin 2011
Le Guide de la Haute Vallée du Pô (Piémont) [auteur Chantal CROVI – 224 pages, format 14x21cm, 135 photos] est le troisième volume de la collection que la maison d’édition ARTEZIN Editeur consacre au monde alpin du Piémont italien. Ce guide en français propose une approche culturelle, historique et actuelle de la haute vallée du Pô. Il invite au fil de ses pages à l’approche de cet univers valléen exceptionnel, recueilli entre Saluzzo et le Queyras, et veillé par la figure mythique d’une des montagnes emblématiques des Alpes sud-occidentales : le Mont-Viso. Une vallée qui offre aux amateurs de nature, d’histoire et de montagne des réjouissances sans fin, alpages suspendus, villages paisibles, art pictural raffiné, trésors d’architecture alpine traditionnelle. Ce guide conduit en tous lieux où naît sa beauté.
Le Guide de la Haute Vallée du Pô (Piémont) est le premier guide de la haute vallée du Pô en français. Cet ouvrage très documenté (art – nature – culture – histoire – traditions), abondamment illustré, est un merveilleux outil pour qui désire connaître ce territoire de tous temps placé au cœur des échanges entre Provence, Dauphiné et Piémont. Le guide inclut une importante rubrique pratique (accueil, musées, fêtes, gourmandise, nature, montagne) ainsi que la description de vingt-six sentiers. Lire la suite

De Homo georgicus à Otzi, l’Homme des glaces : récits d’enquêtes en Préhistoire » du 15 mai au 15 décembre 2011


Le Musée de Préhistoire des gorges du Verdon
propose une grande exposition sous forme de rétrospective intitulée « De Homo georgicus à Otzi, l’Homme des glaces : récits d’enquêtes en Préhistoire » visible du 15 mai au 15 décembre.

Cette exposition comprend deux parties:

L’histoire du musée, d’abord qui débute en fait aux années 1950 et aux premières découvertes archéologique dans les gorges du Verdon, puis à l’idée de les présenter sur le site même de la vie de ces premiers hommes.

Une remise en scène de quatre expositions qui ont marquée l’histoire du musée: « La Géorgie, berceau des civilisations » (2002-2003), « Les Magdaléniens modelaient aussi l’argile » (2004), « Èves et rêves, la Préhistoire au féminin » (2006) et « Ötzi, l’Homme venu du glacier » (2001).

En effet, cette manifestation est aussi le cadeau d’anniversaire du musée, qui fête cette année ses 10 ans d’existence, à ses milliers de visiteurs.

L’ASSOCIATION ALPES DE LUMIERE « Un pays à vivre et à partager »


Lavandes au Pays de Banon

 Alpes de Lumière, c’est bientôt 60 ans d’actions de sensibilisation, de restauration et de partage de connaissances au service de la valorisation des patrimoines naturels et bâtis, des savoir-faire et des paysages ruraux de Provence !
Alpes de Lumière est une association loi 1901, créée en 1952 et reconnue d’utilité publique. Ses objectifs sont :

Sisteron: les visites à la citadelle reprennent


La citadelle de Sisteron, le printemps revenu, est de nouveau ouverte au public et ce jusqu’au 11 novembre. La visite de la citadelle est une activité touristique, culturelle, historique et de plaisir à ne pas manquer dans le département. Perchée sur un rocher de la cluse de Sisteron, elle permet d’embrasser dans un coup d’oeil l’ensemble du département. Lire la suite