Des femmes et un journal : La Valette à ses poilus

Des femmes et un journal : La Valette à ses poilus

Lecture d’archives par la Mobile Compagnie

Le Jeudi 12 mai 2016 à 19 h Salle du Conseil de la mairie de Thorame-Basse

lecture darchiveEn un peu plus de quatre ans, 60% de la population active a été mobilisée pour la guerre. Ce sont des milliers d’hommes qui quittent leur famille et leur emploi.  Les femmes vont devoir remplacer la main d’œuvre masculine pour gagner leur vie. Les paysannes n’ont pas commencé à travailler en 1914. Leur « mobilisation » a commencé bien avant la guerre mais celle-ci a amplifié leurs activités et leurs responsabilités.

Cette lecture évoque le quotidien durant la Grande Guerre d’un hameau de Thorame-Basse, La Valette, et de ses femmes. Certaines d’entre elles vont notamment rédiger un journal destiné à aider leurs poilus à tenir. Ce bi-mensuel, envoyé gratuitement aux soldats et facturé 20 centimes aux civils était entièrement recopié à la main. Chaque poilu était encouragé à renvoyer son exemplaire avec ses commentaires.
Le premier numéro parait le 8 août 1915, cinquante autres suivront jusqu’en mai 1918.

Entrée gratuite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s