Saint-Pons, en Ubaye

Le village de Saint-Pons est l’un des plus anciens villages de la vallée de l’Ubaye, implanté au pied du massif de l’Épervière, à 1150 mètres d’altitude, un peu en retrait de l’Ubaye qui roule dans la plaine. Au dessus du village, hameaux ou fermes isolés partent à l’assaut de la montagne pour gagner quelques hectares supplémentaires de terres et bénéficier de l’ensoleillement exceptionnel de l' »adroit ». A ses cotés Barcelonnette, la ville nouvelle et, de l’autre coté du Riou Bourdoux, le village des Thuiles.

La grande Epervière, le Riou Bourdoux et au premier plan le village de Saint-Pons

Le Riou Bourdoux, formidable torrent à la forme parfaite, vedette des manuels de géographie, monstre dévorant la montagne n’a été domestiqué qu’à partir de la seconde moitié du XIX siècle au prix de grands efforts. De 1866 à 1914, sous la direction de Prosper Demontzey puis de ses successeurs, 550 seuils et barrages destinés à casser l’élan des eaux ont été construits et un périmètre d’engazonnement et de reboisement mis en place dans la zone du cône de réception en amont du torrent. Depuis, l’ensemble du dispositif est sous haute surveillance et les travaux d’entretien absorbent un budget conséquent assuré par les services publics, mais la commune doit aussi participer aux travaux de curage.

Dans le cône de déjection, en aval, a été construit l’aérodrome de la vallée, accessible aux avions de tourisme et haut lieu d’activité vélivole aux beaux jours (d’ailleurs il n’y a que de beaux jours en Ubaye) et se sont installés de nombreuses entreprises, artisans et grandes surfaces de commerce. Saint Pons est une commune qui s’est bien développée et est particulièrement active avec ses 723 sympathiques habitants (178 en 1968, 401 en 1982), son dynamique maire M. Michel Nicolao et ses nombreuses associations. Bien entendu, il y a des résidences secondaires (193 sur 521 appartements et maisons), la neige l’hiver et la montagne et les sports d’eaux vives attirent beaucoup. Village rural, les agriculteurs sont cependant rares (4 exploitations) mais contribuent à l’activité économique et à l’équilibre des paysages, alors que les diverses entreprises individuelles pour la plupart abondent depuis le secteur de la construction, très active, en passant par le commerce et la santé (72 entreprises).

Un village avec un superbe patrimoine, à commencer par l’église Saint-Pons, construite au XII° siècle, ancienne église d’un prieuré bénédictin et plus ancien édifice religieux de la vallée, avec notamment une très belle porte latérale sud avec sculpture et tympan peint.

Un village ouvert sur l’extérieur qui entretient des relations amicales étroites avec la ville de Bra en Italie dans la province de Cuneo. Ces relations ont commencé en fait avec le départ à la fin du XVII° siècle d’un habitant de Saint-Pons, Marc Couttolenc et de ses deux enfants Pierre et Joseph. La vallée était alors très pauvre et les habitants devaient s’expatrier pour survivre. La famille Couttolenc installée en Italie se lance dans le colportage de tissus (une spécialité des valléians), prospère et s’implante définitivement. En 1786 Joseph, arrière petit-fils de Marc nait à Bra et se consacrera à la carrière ecclésiastique. Il fonde une structure d’accueil pour les pauvres et les malades « la petite maison de la Divine Providence » qui compte aujourd’hui 125 succursales en Italie et dans le monde. Joseph Couttolenc sera surnommé le « Saint-Vincent de Paul d’Italie ». Il meurt en 1842 et sera canonisé en 1934. Pour fêter les 200 ans de l’ordination de Joseph et à l’invitation de la municipalité de Bra, une délégation de Saint-Pons s’est rendue à Bra en 2010, en organisant un relais pédestre. Le 7 août prochain, les Italiens sont invités à Saint-Pons à l’occasion de la fête des moissons, alors si vous passez par la vallée, allez dire bonjour, au nom de notre société, à nos amis de Saint-Pons, vous pourrez aussi assister le 6 août à un concert dans l’église dont le thème sera: « Musicoralies sur l’œuvre de Boris Vian ».

Saint-Pons: un village actif et festif, où il fait bon vivre, bien au soleil, face au superbe panorama du Pain de Sucre et du Chapeau de gendarme.

Avec nos remerciements et nos amitiés au maire et à la municipalité de Saint-Pons qui nous tiennent informés de la vie de leur commune à travers leur bulletin municipal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s