Bibliographie: lire ou offrir, le livre objet de culture et de plaisir. Jean Caire, Marie Tonoir, une communauté de vie et de peinture.

Encore une très bonne idée pour vos cadeaux de fin d’année!

Ce très beau catalogue raisonné de l’œuvre de ce couple de peintres a été établi par le musée de la vallée de Barcelonnette sous la coordination de Hélène Homps-Brousse, conservatrice, et avec des textes de Alain Sagault, Claire Daniel-Le Blanc et Jean Arrouye. Cet ouvrage est magnifiquement illustré de 80 œuvres des deux peintres et d’une vingtaine de photographies de Jean Caire,  réalisées dans la vallée de l’Ubaye, notamment pour illustrer le « guide illustré » du Syndicat d’initiative de Barcelonnette et de la vallée de l’Ubaye. Syndicat que Jean Caire a créé en 1910 et dont il fut, jusqu’à sa mort l’infatigable président, pour apporter à la vallée « les flots bienfaisants du tourisme ».

Jean Caire est né à Jausiers en 1855 dans une famille bourgeoise également établie à Lyon. Il commencera dans cette ville une carrière de commerçant avant de se tourner vers la peinture, milieu dans lequel il rencontrera Marie Conoir, elle–même artiste peintre, qu’il épouse en 1887. Le couple s’installe alors à Paris, et Jean Caire est élu président de la Société fraternelle des Bas-Alpins de Paris (1898). Les deux artistes poursuivent leurs formations artistiques, participent à de nombreuses expositions et sont plusieurs fois récompensés. En 1899, ils viennent s’installer dans la propriété de la famille Caire aux Davis (prés de Jausiers).

Marie Conoir continue à peindre avec talent et succès reconnus, alors que Jean Caire s’implique de plus en plus dans des activités au profit du développement de la vallée de l’Ubaye.

Marie Tonoir qui signe Marie Caire ou Marie-Tonoir, s’est consacrée au portrait et à la scène de genre du milieu bourgeois puis du monde paysan ubayen. Elle est aussi une artiste engagée qui a contribué au mouvement de reconnaissance de la femme artiste et de ses talents.

Les trois auteurs invités à participer à la rédaction de ce catalogue, s’attachent à nous présenter le contexte dans lequel le couple a construit son œuvre : l’univers des femmes peintres au XIX° siècle, « à la conquête d’une nouvelle identité » et celui de la peinture de la « civilisation paysanne », en vogue à l’époque avec son plus illustre représentant Jean-François Millet, courant dans lequel, Marie Conoir comme Jean Caire, ont toute leur place.

Outre la biographie du couple et la présentation de leurs œuvres majeures, ce beau livre nous donne un recensement descriptif de 98 tableaux de Jean Caire et de 51 tableaux de Marie Conoir. Cet ouvrage est aussi précieux car il comporte une chronologie événementielle comparée des évènements artistiques et culturels nationaux, de la vie dans la vallée de l’Ubaye et au Mexique et de la vie de Jean Caire et Marie Tonoir.

Un ouvrage indispensable pour tout amateur d’art et tout lecteur à la recherche de références historiques sur l’histoire des Basses Alpes. Un beau cadeau à faire … ou à se faire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s