Sisteron: les rencontres d’été de notre association dans les Alpes de Haute Provence

Nos rencontres d’été à Sisteron, particulièrement denses et riches nous ont valu un important dossier dans la Provence. Je vous laisse lire et diffuser autour de vous.

Pour ceux qui n’ont pu participer, sachez que nous étions plus de soixante vaillants à nous retrouver à 9h45 devant la citadelle où nous attendait notre guide Nathalie Nicolas. Elle nous a accompagné toute la journée pour nous présenter Sisteron autour de trois thèmes: architecture et histoire militaire, architecture et histoire religieuse, architecture et histoire civile.

Nous avons donc successivement parcouru la citadelle, « la plus belle et la meilleure des places fortes du royaume » disait déjà Henri IV, avant que Vauban ne perfectionne le système défensif, pourtant déjà très performant, la citadelle étant bâtie sur une écaille rocheuse pratiquement inaccessible et hors de portée pendant longtemps des canons. Pour son exposé sur l’art et l’histoire religieuse, notre guide s’est appuyée sur la cathédrale Notre Dame et Saint Thyrse, édifiée au XII ème siècle dans le style lombard-provençal et riche de tableaux des XVI et  XVII ème siècles. Enfin, une promenade à pied dans les quartiers populaires et bourgeois, en s’enfilant dans les andrônes, a été l’occasion de comprendre les transformations de la vie civile et économique de la ville tout au long de son histoire. Une journée déjà passionnante sous cet aspect.

Mais Sisteron nous a offert encore plus.

D’abord un accueil chaleureux par M. Daniel Spagnou, député-maire, son conseil municipal et les Sisteronais lors de la réception en mairie. Outre un discours flatteur pour l’association, Monsieur le Maire nous a offert la médaille d’or de la ville. Moment de forte émotion et convivialité ensuite à bavarder dans les salons de la mairie avec les Sisteronais qui s’étaient déplacés pour nous accueillir.

Ensuite un festival gastronomique au restaurant du Cours, tant pour le déjeuner centré sur l’agneau de Sisteron bien évidemment que pour le dîner qui complétait cette promenade du goût et des saveurs avec différentes tartes salées et sucrées.

Enfin, malgré l’heure tardive, plus de la moitié d’entre nous avons pris le chemin du cloître Saint-Dominique pour le concert « Chopin », temps fort des Nuits de la Citadelle 2010.

Des rencontres réellement passionnantes cette année dans un site, une ambiance magnifique. Mais n’ayez pas peur, ce succès nous pousse à essayer de faire mieux encore l’an prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s