Archives quotidiennes : 18 février 2010

Les Camoin, une dynastie d’artistes peintres


Parmi les hommes remarquables du département des Alpes de Haute-Provence, nous pouvons citer les trois peintres Camoin, Honoré, Paul & Victorin (dit Victor).
Honoré Camoin n’est pas bas-alpin, il a vu le jour à Allauch (B.du Rh.) en 1791. Il vint à Riez pour s’y marier avec une fille du cru. Il s’est fixé dans les Basses-Alpes puisqu’il acheta une maison à Espinousse entre Saint-Jeannet et Le Chaffaut. Il eut six enfants : trois filles et trois garçons, Paul, Victorin et Napoléon. Ce dernier,instituteur, naquit à Espinousse le 4 mars 1832 et y mourut le 4 novembre 1859.
Honoré Camoin avait fait ses études à l’école des Beaux-Arts de Marseille où il obtint en 1812 le premier prix de modèle vivant. En 1839, il est nommé professeur au collège de Digne. Il y enseignera jusqu’en 1855.
En 1887, le collège devient lycée national et c’est le peintre dignois Henri Jaubert qui occupe le poste de professeur. Selon Etienne Martin, autre peintre dignois, Honoré Camoin était : « Un maître consciencieux,ponctuel, scrupuleux mais manquant de talent personnel ». Camoin lui-même était conscient de cette infériorité relative : Les nécessités de l’existence et le professorat qui tuent, m’ont coupé les ailes ». Lire la suite