Dîner de rentrée des Alpins de Haute Provence à Paris

Le Président et les membres de la Société réunis autour de M. Daniel Spagnou (crédit photo: JPB)

 

                     La Société fraternelle des Alpins de Haute Provence à Paris s’est réunie le 9 février 2010 à Paris, pour échanger les vœux,  partager la traditionnelle galette des rois, et lancer les activités 2010. Monsieur Daniel Spagnou, député de la 1° circonscription et maire de Sisteron était l’invité d’honneur de cette réunion présidée par Jean-Claude Allard, le président de l’association.        

Après les vœux de santé et joie familiale adressés à Daniel Spagnou et aux membres de l’association, le Président a tracé les lignes d’un dynamisation de l’association. Monsieur Daniel Spagnou  a informé une audience attentive sur la situation générale du département et les projets de développement en cours.        

 L’intervention de Monsieur Daniel Spagnou.        

Le département, qui compte aujourd’hui 163 000 habitants, est au cœur d’un projet international d’envergure. Le projet ITER regroupe en effet la Chine, l’Union européenne, l’Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis autour d’un projet scientifique prometteur. De façon plus directe, il a des incidences positives sur le développement économique, culturel et social du département, mais aussi sur son ouverture au monde. Outre la création de 3000 emplois, le projet a conduit à la construction d’un centre d’enseignement international (école, collège, lycée) et d’un hôpital. Manosque qui avait 5500 habitants en 1947, abrite aujourd’hui 25 000 personnes.        

A l’autre bout de l’axe Durance-Ubaye, Barcelonnette a surmonté avec détermination la fermeture du Centre Instruction et d’Entraînement au Combat en Montagne (CIECM). Le quartier Craplet sera réutilisé dans sa totalité pour loger un internat d’excellence, une école d’ébénisterie et une pépinière d’entreprise.        

La qualité et la quantité de l’enneigement sur le massif Alpes Mercantour entraîne par ailleurs une fréquentation optimale des stations de sport d’hiver et une bonne activité dans leurs bassins économiques respectifs.        

Pour le centre du département, le sujet difficile reste la desserte en voie de communication du chef lieu, Digne les Bains, qui ne permet ni un bon accès aux services publics, ni une activité économique satisfaisante.        

Toutefois, les efforts doivent être poursuivis et M. Spagnou a souligné combien les élus, notamment les deux députés et le sénateur du département, étaient unis pour faire avancer les dossiers, unité réellement perçue par les instances nationales de décision.        

Monsieur Spagnou a également présenté son livre autobiographique « Un jour, j’irais à l’Elysée ». C’est avec émotion que nous l’avons écouté décrire les nombreuses difficultés affectives et matérielles qui ont marqué la vie de ses parents et la sienne. Difficultés dont il a tiré une leçon de courage, de tolérance et de dévouement qui a marqué son engagement dans les affaires de la Cité et qu’il fait partager avec simplicité et conviction.        

Il a enfin affirmé son soutien à l’association et manifesté sa volonté de donner de l’intérêt et de l’éclat à notre réunion à Sisteron à l’été 2010.        

Les vœux du Président.        

Après les vœux de santé et joie familiale adressés à Daniel Spagnou et aux membres de l’association, le Président a tracé les lignes d’un dynamisation de l’association: augmentation du nombre d’adhérents, développement de la communication (site web créé en décembre 2009, bulletin imprimé en couleur), plus grand engagement dans le soutien aux personnes seules en région parisienne et aux jeunes Alpins de Haute Provence s’installant en Ile de France.  Il a remercié Georges Dioque, président de l’association des Hauts Alpins à Paris de sa présence, marquant les liens entretenus entre nos deux départements des Alpes du sud.       

 Outre cette réunion du 9 février particulièrement appréciée, il a souligné le soutien des élus que le Président a rencontré à son arrivée, notamment Monsieur Jean-Louis Bianco, et il espère un fort relais des collectivités locales et des médias du département pour faire connaître la Société.        

Il a également souhaité le bonheur et la prospérité aux habitants du département en notant l’importance de l’emploi pour « vivre au pays » et des conditions pour le garantir : éducation, équipements collectifs, dans un juste équilibre entre les besoins et le respect du cadre naturel.        

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s